Genre social

MARCHE DES FEMMES MAGHRÉBINES POUR LA DIGNITÉ, LÉGALITÉ ET LA DEMOCRATIE
 
La question de l’égalité a souvent été sacrifiée au détriment des priorités de lutte pour les libertés publiques, individuelles, syndicales et des droits de l’homme considérée comme plus urgentes.
La Marche Mondiale des femmes contre les violences et la pauvreté, les forums civils et sociaux et autres rencontres internationales, ont mis en relief la nécessité et l’urgence de l’action des groupes de femmes pour rapprocher les lectures et élaborer des stratégies communes de résistances mais aussi de propositions d’alternatives autant à l’échelle nationale que régionale.
La conjoncture actuelle ne fait que mettre en évidence la nécessité d’un renforcement du travail commun.
 
En effet, elle démontre plus que jamais la fragilité des acquis en matière d’égalité, d’autonomisation, d’accès à la décision, etc. Des questions telles que la démocratie, la diversité, l’égalité, la lutte contre la pauvreté, l’exclusion, et la marginalisation sont au coeur de tout acte de développement de nos sociétés pour une pleine citoyenneté des femmes et ne peuvent se faire sans une prise en compte des droits humains des femmes.
 
Aussi, la dynamique des mouvements des femmes dans leur diversité (syndicats, associations féministes, associations de femmes dans différents domaines de développement…) se multiplient face aux répercussions de la mondialisation, la libération, le désengagement des états du social, la montée de l’intégrisme. Le premier Forum Social Maghrébin 2008 constitue une occasion pour que la marche des femmes magrébines vers l’égalité et contre la violence et la pauvreté s’impose dans cette dynamique du mouvement social et politique dans la région.
 
La question de l’égalité et le combat pour la citoyenneté, et contre la pauvreté, la marginalisation, l’exclusion et l’extrémisme est au coeur de la construction démocratique.
 
Quelles sont les pistes de mobilisations communes pour la revendication de l’égalité? Quelles priorités d’actions dans la région ? Comment résister à la montée des intégrismes et contre la culture patriarcale?
Comment mobiliser une relève féministe ?

Appel des femmes
Bouznika 25, 26 et 27 janvier 2008
Nous femmes maghrébines réunies à Bouznika les 25, 26, et 27 Janvier 2008 dans le cadre de
la dynamique des mouvements sociaux : en considérant nos préoccupations communes en tant
que femmes maghrébines, nous lançons cet appel pour unifier et croiser nos efforts et nos
démarches dans le but de créer une dynamique féminine, maghrébine oeuvrant dans le cadre
d’une stratégie transversale visant à faire pression sur les gouvernements et les décideurs afin
de :
· Lever toutes les réserves sur la CEDAW et ratifier son protocole facultatif
· Intégrer l approche genre dans les politiques publiques
· Adopter des lois et mesures protégeant les droits des femmes salariés
· Revoir les politiques culturelles pour qu’elles soient en adéquation avec la CEDAW
afin de réussir dans notre lutte contre toutes discriminations à l’égard des femmes dans
les domaines politique, économique, et social. Interdire toute instrumentalisation de la
religion contre des femmes a des fins politiques ou autres
· Encourager les mesures permettant aux femmes d’accéder aux postes de décisions
dans les sphères économique et politique
Mouvements sociaux Maghrebins
Nous trouvez sur Facebook